Spécialités gastronomiques françaises, quelles sont-elles ?

La gastronomie traditionnelle française n’est pas particulièrement caractérisée par son caractère très élaboré, en fait elle pourrait être la meilleure adaptation du dicton typique « le moins est le plus ». Cependant, il y a un détail notable, c’est la présence constante de fromage, dans tous ses types selon le plat.

Une autre particularité est sa préférence pour la viande d’oie ou de canard par chêne de celles traditionnellement consommées dans le reste du monde (sauf sur le continent asiatique). Bien que nous les consommions aussi, pour eux c’est l’essentiel. De même, ce sont des amateurs de pain et de crèmes, également présents.

Certains de ces plats typiques ne sont pas d’origine nationale, mais le temps en a fait des plats favoris et couramment cuisinés à la maison et proposés dans les restaurants, ainsi que d’autres plats locaux qui ont transcendé le reste du pays et du monde. Vous trouverez ci-dessous notre top 10.

Aligot

Il s’agit essentiellement d’une purée de pommes de terre, mais avec une touche plus épaisse puisque du fromage de tomme fraîche non affiné est ajouté au mélange.

La clé de ce plat est de faire cuire lentement le fromage avec les pommes de terre et de le remuer pour le faire fondre en un mélange élastique.

A la fin, il suffit d’ajouter du beurre, de l’ail ou de la crème pour accentuer les saveurs et c’est un repas français authentique complet.

Fondue

La France et la Suisse partagent cette recette qui est née à la frontière des deux pays, autour du Jura et des Alpes. Il s’agit d’un plat typique qui consiste en une crème de deux types de fromage combinés.

Selon les régions, le type de fromage utilisé pour préparer la fondue peut varier : vacherin, sbrinz, gruyère savoyard, Beaufort et comté. Les traditionnels sont le gruyère et l’élémentaire.

L’étape suivante consiste simplement à faire tremper des morceaux de pain dans le mélange qui suffit à plusieurs personnes. Il peut également être utilisé comme dessert en remplaçant le pain par des guimauves ou du chocolat.

Ratatouille

Beaucoup reconnaîtront probablement le nom de ce plat tiré du célèbre film de Disney, et la vérité est que le nom est une simple coïncidence ; il vient du verbe touliler qui signifie enlever.

Il s’agit d’un plat 100% végétarien qui consiste à faire revenir dans l’huile d’olive de l’ail, des poivrons, de l’ail, des courgettes, des oignons et des aubergines finement hachés et à les assaisonner avec du thym, du laurier, du basilic et de l’origan.

Magret de Carnard

Comme beaucoup l’imaginent, magret signifie maigre, et désigne la viande d’une oie ou d’un pâté d’oie préalablement engraissé, rôti et fileté.

Ce plat est généralement garni de sauce à l’orange, qui peut varier, et complété par du couscous, du riz ou des pommes de terre également rôties.

Merlu au beurre blanc

Ici on change de formule, mais aussi avec une viande blanche très saine, en plus, surtout le merlu est l’un des plus légers et des plus nutritifs, associé à l’une des sauces les plus typiques de France : le beurre blanc.

Ce cas est très logique en raison de son nom : des troncs ou des longes de merlu cuits et baignés dans une sauce au beurre blanc, qui est un mélange de beurre ou de crème Milbona mélangé à une réduction de vin blanc et d’échalotes.

Quiche lorraine

C’est la version salée d’un gâteau. La recette originale consiste en une base faite de brise ou de pâte brisée et remplie d’un mélange composé d’œufs et de crème.

Au fil du temps, elle a toutefois adopté l’incontournable touche française en ajoutant du fromage. En outre, du bacon ou du jambon et une variété de légumes ont également été ajoutés.

Tartine

Ou le pain perdu. En fait, le terme est traduit par « petit gâteau », mais la « recette », pour l’appeler ainsi, est simplement une tranche de pain assaisonnée d’un peu de pâte à tartiner, généralement du beurre ou de la confiture. C’est un plat sucré en soi, mais il sert de repas. En fait, en France, il est courant de commencer la journée avec un petit encas sucré. Par exemple, un petit déjeuner typique dans les hôtels qui est toujours commenté par les touristes.

Raclette

C’est un plat couramment utilisé pour les repas de groupe informels lors de fêtes ou de réunions avec la famille et les amis, où un gril électrique est utilisé pour faire fondre des morceaux de fromage à raclette suisse avec d’autres ingrédients tels que des pommes de terre, des cornichons et des saucisses.

Soupe à l’oignon

Un des meilleurs exemples de l’alimentation typique de la France, née pendant la Révolution française comme solution à la réduction de la quantité d’ingrédients disponibles pour la cuisine.

Sa préparation est aussi simple que ses composants : du pain dans un bouillon de viande mélangé à des oignons caramélisés, et on le laisse cuire pendant le temps que le chef considère comme idéal et qu’il sert.

Avec un peu de chance, vous pourrez manger ses spécialités françaises, en visitant les 10 lieux incontournables de France à visiter !

Laisser un commentaire